Nissan Armada 2017 : le même, mais différent

Si vous n’êtes pas familier avec l’Armada de Nissan, vous n’êtes pas seul. L’Armada (qui a emprunté son nom à la marine de guerre espagnole des années 1500) n’a trouvé que 44 preneurs au Québec en 2015. Il est toujours à flot, mais il est férocement poursuivi par les frégates américaines dites Suburban, Tahoe, Yukon et autres dans la mer houleuse des utilitaires sport pleine grandeur. Nous avons fait l’essai du Nissan Armada 2017 à Carmel-By-The-Sea, en Californie.

Depuis 2004, l’Armada navigue ici et là, offrant une alternative aux imposants mastodontes américains. Selon Nissan, l’âge moyen des acheteurs d’Armada se situe entre 31 et 40 ans, ce qui est (curieusement) beaucoup plus jeune que la moyenne d’âge des autres VUS pleine grandeur. Mais pourquoi donc une jeune famille dans la trentaine achèterait-elle un Nissan Armada?

Jusqu’à aujourd’hui, l’Armada était essentiellement une camionnette Titan avec un habitacle luxueux à la place d’une caisse; les deux modèles partageaient la même plateforme. Aujourd’hui, le patriarche a troqué sa plateforme de camionnette pour celle du fameux Nissan Patrol, lui donnant ainsi ses lettres de noblesse – le Patrol étant plus redoutable grâce à ses participations au rallye Paris-Dakar. Il est également important de mentionner que le QX80 d’Infiniti utilise également cette même plateforme… (Poursuivre la lecture sur LuxuryCarMagazine.com)

 

Nissan Armada 2017

7.6 Overall Score

7 Performance

9 Confort

6 Agrément de conduite

8 Espace intérieur

8 Prestige